Quels sont les défis associés au projet « Tests récurrents dans le canton d’Argovie » et comment les relever?

Outre la campagne de vaccination, les tests récurrents constituent un outil important dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. Les tests hebdomadaires effectués par de grands groupes de personnes dans les écoles, les entreprises et les maisons de retraite aident à identifier des contaminations non décelées et à rompre la chaîne des infections. Or, la distribution du matériel nécessaire pour les tests, la collecte des échantillons, leur acheminement rapide vers le laboratoire médical et leur analyse posent des exigences élevées au système logistique des entreprises impliquées. Le texte ci-dessous vous en dit plus sur les principaux défis associés au projet « Tests récurrents dans le canton d’Argovie » et la façon dont des solutions adéquates ont pu être élaborées et mises en œuvre dans des délais extrêmement courts.

L’importance des tests récurrents très tôt reconnue

L’Office fédéral de la santé publique OFSP estime que plus de la moitié des cas de Covid-19 ont été contaminés par des personnes qui, au moment de l’infection, ne présentaient aucun symptôme ou ne savaient pas qu’elles étaient porteuses du coronavirus. Afin de protéger la population, le canton d’Argovie a mis en place très tôt les tests récurrents de grands groupes de personnes et a réalisé un projet pilote avec des tests salivaires en mars 2021. Les personnes, qui se sont soumises aux tests volontairement, ont pu prélever elles-mêmes un échantillon et le déposer dans un point de collecte défini. Puis, les échantillons ont été regroupés en un « pool », qui a été envoyé au laboratoire pour analyse. Si l’un des échantillons du pool était positif, le groupe concerné était testé à nouveau dans le but d’évaluer la personne infectée. « Nous voulons multiplier les tests pour éviter les quarantaines », avait résumé le Dr Yvonne Hummel, médecin cantonale, le 26 février 2021. Couronnée de succès, la phase pilote a impliqué plusieurs écoles et maisons de retraite et permis de glaner des enseignements importants avant que cette stratégie de test ne soit étendue à l’ensemble du canton d’Argovie en avril 2021.

Le CoviLab de Labor Dr. Risch (Photo : Labor Dr. Risch)
Le CoviLab de Labor Dr. Risch (Photo : Labor Dr. Risch)

Élaboration et mise en œuvre du concept logistique

Pour permettre l’application de la stratégie de test fédérale à l’ensemble du canton d’Argovie, il a fallu élaborer et mettre en œuvre un concept logistique en très peu de temps. Le canton d’Argovie est responsable de la logistique globale, tandis que la Poste suisse prend en charge la logistique de distribution et swissconnect ag la logistique inverse. La logistique de distribution inclut le stockage, le regroupement et la distribution du matériel de test nécessaire aux testeurs. Quant à la logistique inverse, elle passe par la planification des trajets, la collecte des échantillons deux fois par jour dans plus de 50 points de collecte et le contrôle de qualité avant la remise des échantillons au laboratoire. L’analyse des échantillons est réalisée par le laboratoire Dr. Risch. Afin de mettre en œuvre les tests récurrents, le canton d’Argovie mise sur des entreprises suisses possédant une grande expérience dans leur domaine de spécialité. Ci-dessous, les personnes impliquées indiquent le rôle qu’elles ont joué dans le cadre du projet et les principaux défis qu’elles ont eu à relever dans leur domaine de compétence.

L'une des quelque 50 boîtes de collecte d'échantillons de corona qui ont été installées dans tout le canton d'Argovie et qui sont vidées deux fois par jour.
L'une des quelque 50 boîtes de collecte d'échantillons de corona qui ont été installées dans tout le canton d'Argovie et qui sont vidées deux fois par jour.

Plusieurs professionnels chevronnés ont formé une équipe hautement efficace en un rien de temps – et ce, alors que nos rencontres avaient lieu presque exclusivement au format numérique en raison du coronavirus. Le plus grand défi à relever était de faire en sorte que le matériel adéquat soit transporté du producteur au testeur, puis de collecter les échantillons à plusieurs endroits et de les faire parvenir au laboratoire en quelques heures seulement.

Jürg Bachmann est le responsable de la logistique du projet Tests récurrents dans le canton d’Argovie et fait office de trait d’union entre les fabricants, les clients finaux et les spécialistes du système.

Le défi principal était de faire démarrer le projet dans des délais très courts. Nous avons commencé 10 jours seulement après l’intégration des entreprises et des écoles ; en parallèle, nous avons développé les solutions informatiques et logistiques adéquates.

Stefan Traber est co-responsable du projet Tests récurrents dans le canton d’Argovie et gère les aspects opérationnels du projet.

Stefan Traber, co-directeur de projet pour les essais répétitifs du canton d'Argovie
Stefan Traber, co-directeur de projet pour les essais répétitifs du canton d'Argovie

La Poste est responsable du stockage, du conditionnement et de la distribution du matériel de test adéquat aux destinataires. Le défi a été la faible durée écoulée entre le moment où l’intention d’une coopération a été exprimée et la date de lancement du projet. Les échanges réguliers entre tous les partenaires impliqués, le courage d’adopter des approches pragmatiques et les circuits décisionnels courts ont joué un rôle important dans la mise en œuvre réussie du projet.

Dennis Brotzmann est responsable des projets clients et solutions sectorielles à la Poste et chargé de la logistique de distribution pour le projet Tests récurrents.

Pendant la pandémie, la situation sanitaire et politique ne cesse d’évoluer. C’est pourquoi nous avons dû, et devons encore, adapter en permanence les capacités de test, les processus d’analyse et le personnel du laboratoire. Au début du projet « Tests récurrents dans le canton d’Argovie », le nombre de cas était encore élevé et la participation attendue aux tests de masse nettement plus forte que ce qu’elle a finalement été en mai, lors du lancement officiel du projet. Ainsi, nous avons commencé par des surcapacités et nous les avons ajustées au fur et à mesure, en fonction des conditions.

Daniel Caminada est responsable de l’innovation et de la gestion des produits au laboratoire Dr. Risch et chargé de l’équipe du projet du laboratoire.

Daniel Caminada, Head Innovation & Productmanagement Labor Dr. Risch
Daniel Caminada, Head Innovation & Productmanagement Labor Dr. Risch

En tant que spécialistes de la logistique expresse, nous sommes habitués à élaborer et mettre en œuvre des solutions dans des délais serrés. Les échantillons sont parfois déposés dans plus de 50 points de collecte, puis nos coursiers partenaires vont les chercher deux fois par jour dans le cadre de sept trajets différents avant de les amener au laboratoire. Afin de suivre les trajets au format numérique et de procéder au contrôle de qualité, nous avons pu compter sur notre logiciel logistique, qui nous a été d’une grande aide. Le défi majeur était que nous avions peu d’informations à l’avance sur l’évolution du volume d’envois.

Fabio Christen est co-directeur de swissconnect ag et responsable de la logistique inverse pour le projet Tests récurrents.

Fabio Christen, co-directeur de swissconnect ag
Fabio Christen, co-directeur de swissconnect ag
Christoph Masoner
Vous cherchez un partenaire pour la logistique express des échantillons corona dans toute la Suisse?

Que ce soit par téléphone, par e-mail ou lors d'une visite personnelle - je suis là pour vous.

Christoph Masoner
Co-directeur, Key Account Manager
041 227 20 01
e-mail